fbpx

Approche bottom-up : 5 points clés

Déplier le sommaire Replier le sommaire

Misez sur un pilotage participatif avec l’approche bottom-up

Le management bottom-up, également appelé management ascendant, favorise la participation des travailleurs dans les prises de décision au sein de l’entreprise. Les employés contribuent à la définition des objectifs, des tâches, des projets, etc. Ils bénéficient d’une grande autonomie et de la confiance de leurs supérieurs. Au lieu de recevoir des ordres, ils décident de leur méthode de travail. Cette approche sollicite l’expérience et le point de vue de l’échelon le plus bas de la hiérarchie, en se basant sur les initiatives et les connaissances du terrain pour prendre les bonnes décisions.

Facilitez l’intégration du bottom-up en entreprise

Pour faciliter l’intégration du management bottom-up en entreprise, des solutions d’accompagnement, telles que celles proposées par Bambou.space, peuvent être utilisées. Ces solutions favorisent l’engagement continu des travailleurs, assurent la stabilité et la performance de l’entreprise. Les outils numériques utilisés dans cette démarche permettent la collaboration entre les salariés et la hiérarchie, favorisent les échanges instantanés et la communication entre les équipes. Ils permettent également aux managers de comprendre les avis de chacun, de partager leurs attentes et aux équipes de partager leurs idées ou leurs problèmes de manière anonyme si nécessaire. Cette approche ascendante permet également de réduire les risques en impliquant les bonnes personnes dans les prises de décision et d’informer automatiquement les équipes en cas de changement ou de modification des objectifs.

Motivez les employés avec un management bottom-up

L’approche du bottom-up permet d’accroître la motivation des employés en les impliquant dans les projets et les prises de décision. Ils se sentent ainsi plus investis dans leurs missions et plus en mesure de se projeter dans les plans d’action. Cela entraîne une augmentation de la productivité et améliore le moral des équipes.

Développez la confiance des collaborateurs

En prenant en compte l’opinion des salariés, ces derniers se sentent plus concernés par l’atteinte des objectifs fixés. Ils donnent ainsi le meilleur d’eux-mêmes. Avec le management bottom-up, ils peuvent déterminer des objectifs alignés avec leurs forces, leurs compétences et leur domaine d’expertise, ce qui les rend plus confiants dans l’accomplissement des tâches et l’atteinte des résultats.

Tenez compte de la réalité du terrain

Contrairement au management top-down, le bottom-up donne la parole aux travailleurs sur le terrain, qui sont les mieux placés pour connaître les besoins et les attentes des clients. Ils ont également une parfaite connaissance des processus qui fonctionnent et de ceux qui ne sont pas efficaces. Ces informations permettent aux dirigeants d’avoir une vision plus réaliste de l’environnement de l’entreprise et d’optimiser les processus pour obtenir de meilleures performances.

À lire Attributs essentiels d’un entrepreneur d’exposition à rechercher

L’approche bottom-up connaît un fort succès dans les entreprises, même si certaines tardent à l’adopter. De plus en plus d’entreprises préfèrent ce style de management, notamment dans la gestion de projet.

Rate this post

Partagez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.