Data management : les enjeux majeurs

Déplier le sommaire Replier le sommaire

Gestion efficace des données : un enjeu majeur pour les entreprises

Pour maintenir leur compétitivité, les entreprises doivent aujourd’hui mettre en place une stratégie de gestion de données efficace. Le data management représente un défi important, visant à pérenniser le capital de données de l’organisation et à le rentabiliser, au-delà du coût qu’il engendre.

Le volume des données en constante augmentation, un enjeu important du data management

La quantité de données produites par les entreprises ne cesse de croître, rendant leur gestion de plus en plus complexe et chronophage. Il est donc nécessaire de structurer ces données afin de les maîtriser et de les exploiter efficacement. Le data management consiste à mettre en place une stratégie de gestion des données au sein de l’entreprise, incluant des actions telles que la collecte, la qualification, la sécurisation et l’utilisation des données.

Une bonne stratégie de gestion des données présente de nombreux avantages. Elle permet de rationaliser la prise de décision et de piloter les activités de l’entreprise de manière plus efficace. Elle vise à accroître la productivité, à générer plus de revenus et à améliorer la performance globale de la structure. De plus, une bonne gouvernance des données permet de limiter les accès non autorisés, de respecter la vie privée des clients et de protéger la base de données de l’entreprise.

Pour mettre en place une stratégie de gestion efficace, il est important de définir clairement les données prioritaires en fonction des objectifs commerciaux de l’entreprise. Ensuite, il faut choisir les technologies et les méthodes adaptées pour la maintenance, la sauvegarde et l’archivage des données. Dans ce contexte, l’utilisation d’une base de données numériques connectée au système d’information de l’entreprise est recommandée. Cela nécessite l’utilisation d’un logiciel spécifique pour la collecte et l’analyse des informations.

Il est également essentiel de mettre en place une gouvernance des données cohérente et fiable pour assurer la sécurité, la confidentialité et la transparence des données. La mise en œuvre d’une politique de gouvernance des données nécessite des compétences techniques et un savoir-faire professionnel. Un spécialiste du big data, tel que Cartégie, peut accompagner l’entreprise dans la création d’une base de données solide et pérenne. Enfin, il est recommandé de recruter des collaborateurs formés au pilotage du data management pour assurer le traitement continu et approfondi des informations collectées.

À lire Améliorez la RSE avec 5 conseils pratiques (100 caractères)

La sécurité des données est une priorité absolue pour les entreprises

La sécurisation des données est un enjeu majeur pour les entreprises. Elle vise à protéger les données contre la cybercriminalité et les pertes causées par une mauvaise manipulation, des défauts de logiciels ou un accès non autorisé. Pour garantir un niveau de sécurité optimal, il est nécessaire de prendre des mesures supplémentaires.

Pour commencer, il est important de limiter l’accès aux données en créant un profil personnel sécurisé par un mot de passe pour chaque employé et collaborateur. Il est également recommandé de renouveler régulièrement ces mots de passe (tous les 2 à 3 mois par exemple).

La sauvegarde fréquente des données est essentielle pour éviter de les perdre. Il est possible de les sécuriser en les enregistrant sur des supports externes à l’entreprise, ce qui permet de les récupérer en cas de sinistre ou d’incendie endommageant le serveur. Cela permet à l’équipe de reprendre rapidement ses activités professionnelles.

En plus de ces mesures, il est recommandé d’équiper chaque système informatique d’un antivirus à jour. Selon la complexité du réseau, l’utilisation d’un pare-feu et d’un système de détection d’intrusion peut être nécessaire. Pour une protection renforcée, l’utilisation d’un VPN professionnel et le chiffrement des données sont recommandés pour les rendre illisibles depuis l’extérieur. Enfin, il est essentiel de réaliser des travaux de maintenance et des vérifications régulières du système informatique par des spécialistes en IT.

La gestion du big data peut être coûteuse mais vise la rentabilité

La mise en place d’un projet de gestion du big data est généralement coûteuse et représente un investissement pour les entreprises, en particulier pour les entreprises de taille moyenne. Il n’y a pas de montant prédéfini pour ce type de projet, mais il peut coûter entre 100 000 et 1 000 000 d’euros pour les grandes organisations. Cependant, le data management ouvre la voie à la rentabilité en gérant la plupart des risques liés aux données et en maximisant l’exploitation des informations pour augmenter la productivité.

Former les employés à l’utilisation des outils du big data prend du temps et a un coût. Pour construire efficacement un projet de big data, une anticipation, une planification et une exécution adaptées de la stratégie de données sont nécessaires. Une fois les objectifs et les données prioritaires définis, il est important d’identifier les outils de big data nécessaires. Un expert en data peut être sollicité pour accompagner l’entreprise dans ce projet. Le coût moyen de l’intervention d’un spécialiste est d’environ 500 euros par jour. Les avantages de ces investissements se situent principalement au niveau des résultats commerciaux et du développement de l’activité. Une gestion efficace des données est actuellement le levier le plus efficace pour augmenter la rentabilité d’une entreprise.

Rate this post

Partagez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.