fbpx

Différences entre sableuse et aérogommeuse

Déplier le sommaire Replier le sommaire

Les différences entre le sablage et l’aérogommage

Le sablage et l’aérogommage sont deux techniques utilisées pour décaper des surfaces et obtenir un résultat efficace sur différents supports. Bien que la technique de base soit la même pour les deux procédés, il existe des différences entre le sablage et l’aérogommage. Le sablage est la technique la plus ancienne, tandis que l’aérogommage est une version plus élaborée apparue dans les années 90. De plus, les équipements utilisés pour ces deux techniques ont également des points de différence.

La technique du sablage

Le sablage est la technique de décapage de grandes surfaces la plus couramment utilisée dans le domaine du bâtiment, notamment pour le ravalement de façade. Elle consiste à projeter à grande vitesse, à l’aide d’air comprimé, un abrasif sur la surface à décaper. Cette technique est utilisée pour décaper, désoxyder ou préparer une surface avant l’application de la peinture. Cependant, elle présente l’inconvénient de provoquer une déformation de la surface traitée en raison de la forte pression avec laquelle l’abrasif est projeté.

La technique de l’aérogommage

L’aérogommage, quant à lui, utilise une basse pression pour projeter un abrasif de gommage sur une surface. Cette technique est plus élaborée que le sablage et permet de nettoyer la surface sans provoquer de déformation. Elle est particulièrement adaptée aux travaux précis et au nettoyage de surfaces difficiles d’accès.

Les différences entre la sableuse et l’aérogommeuse

La sableuse et l’aérogommeuse sont deux équipements utilisés pour le décapage, mais ils fonctionnent différemment.

Le fonctionnement de l’aérogommeuse

L’aérogommeuse est utilisée pour réaliser la technique de l’aérogommage. Elle permet de projeter un abrasif sur la surface à décaper à l’aide d’air comprimé. Selon la nature de la surface à décaper, la pression de projection et le type d’abrasif utilisé sont réglés. Une aérogommeuse professionnelle est composée d’une cuve contenant l’abrasif, ainsi que d’une vanne de dosage, d’un filtre séparateur d’eau, d’un régulateur de pression de travail, d’une vanne d’échappement, d’un vibreur pneumatique et d’une lance. L’air comprimé sort par la lance avec la pression souhaitée et entraîne la projection de l’abrasif contenu dans la cuve.

À lire Règles d’intelligence émotionnelle pour chefs de petites entreprises

Le fonctionnement de la sableuse

La sableuse est utilisée pour la technique de décapage par sablage. Elle utilise du sable de silice pour nettoyer la rouille, la peinture et autres éléments présents sur la surface à traiter. La sableuse est équipée d’un pistolet en céramique par lequel le sable de silice est projeté sur la surface à l’aide d’air comprimé. Cependant, en raison de ses effets nocifs sur la santé, le sable de silice est remplacé par d’autres abrasifs moins toxiques, tels que le corindon brun. La projection est réalisée à grande vitesse et avec une puissance suffisante pour nettoyer la surface visée.

Les modèles de sableuse

Il existe différents types de sableuses :

  • Les sableuses à dépression, qui sont alimentées par la gravité et composées principalement d’un compresseur d’air, d’une trémie pour le sable de silice broyé et d’un pistolet ;
  • Les sableuses à pression, qui sont les plus couramment utilisées et permettent un décapage efficace en appuyant simplement sur le pistolet pour projeter le sable et l’air sur la surface à décaper ;
  • Les cabines à sablage, qui fonctionnent de manière similaire aux sableuses à pression et sont composées d’un compresseur d’air, d’un pistolet et d’un réservoir de sable.

L’aérogommeuse consomme moins d’abrasif que la sableuse pour un résultat équivalent, voire meilleur, sans altérer la surface traitée. De plus, l’aérogommeuse produit moins de poussière et utilise des abrasifs biodégradables, végétaux et non dangereux. Cela réduit sa production de déchets par rapport à la sableuse.

Les domaines d’utilisation de ces équipements

L’aérogommage est utilisé pour décaper les surfaces sensibles nécessitant un résultat soigné sans abrasion. Cette technique est couramment utilisée dans le nettoyage de meubles de valeur, la restauration de monuments anciens, le dégraissage de pièces délicates et la préparation fine des carrosseries automobiles. La sableuse, quant à elle, est principalement utilisée dans les industries lourdes (navale, pétrolière, mécanique) et dans le domaine du bâtiment pour le décapage rapide de surfaces épaisses telles que la rouille, la peinture époxy et la calamine.

En conclusion, l’aérogommeuse et la sableuse sont des équipements indispensables pour les techniques d’aérogommage et de sablage. Bien qu’ils fonctionnent de manière similaire en utilisant de l’air comprimé pour projeter un abrasif sur une surface, ils présentent des différences significatives. L’aérogommeuse est considérée comme plus écologique, car elle consomme moins d’abrasif, produit moins de poussière et utilise des abrasifs non polluants. Elle est particulièrement adaptée aux travaux précis et au nettoyage de surfaces délicates. La sableuse, quant à elle, est plus couramment utilisée dans les industries lourdes et pour le décapage rapide de surfaces épaisses.

Rate this post

Partagez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.