fbpx

Guide pour rédiger un rapport d’étonnement efficace

Déplier le sommaire Replier le sommaire

Qu’est-ce qu’un rapport d’étonnement ?

Un rapport d’étonnement permet à un nouveau salarié de donner son point de vue sur la situation d’une entreprise. Il s’agit d’une pratique de plus en plus répandue visant à créer un environnement plus constructif pour favoriser le développement. Cependant, les nouveaux salariés doivent savoir rédiger un rapport d’étonnement pour décrire leurs impressions.

Comment faire un rapport d’étonnement ?

Avant de rédiger le rapport, il est utile de trouver des exemples de rapport d’étonnement. Ces modèles aident les nouveaux employés à mieux décrire leurs impressions en utilisant des encouragements, des critiques, des précisions et de la créativité. De plus, le rapport d’étonnement doit être bien structuré, à l’image d’un journal de bord. Dans tous les cas, il est préférable de se référer à un exemple de rapport d’étonnement.

Des exemples de rubriques à insérer dans votre rapport d’étonnement

Voici quelques exemples de rubriques que vous pouvez intégrer dans votre rapport :

  • Le processus de recrutement
  • L’entretien de recrutement
  • La formation des nouveaux employés
  • Le parcours d’intégration
  • Les valeurs de l’entreprise
  • La culture d’entreprise
  • L’ambiance et l’espace de travail au sein de l’entreprise
  • La relation entre le manager et le managé
  • Le fonctionnement de l’entreprise
  • L’environnement global de l’entreprise

La rédaction du rapport d’étonnement

La rédaction du rapport d’étonnement se fait en trois étapes. Dans la première étape, le nouveau salarié doit bien structurer le rapport en suivant les consignes de rédaction et en maîtrisant les objectifs principaux. La deuxième étape consiste à préciser que chaque collaborateur est libre de formaliser son rapport. Enfin, la dernière étape consiste à présenter le rapport au manager lors d’une réunion spéciale. Il est préférable de consulter un exemple de rapport d’étonnement avant de commencer la rédaction.

Quelques consignes à suivre

Le rapport d’étonnement permet au nouveau collaborateur de décrire ses impressions depuis le premier jour de son arrivée dans l’entreprise. Il doit être cohérent et précis.

À lire Attributs essentiels d’un entrepreneur d’exposition à rechercher

Rapport d’étonnement : quelle forme utiliser ?

Le rapport d’étonnement doit être rédigé de manière formelle et constructive. Il doit être clair et évident afin que les managers puissent comprendre votre point de vue. Cependant, faites attention au ton utilisé, car il sera adressé directement au tuteur. L’objectif est de formuler des remarques constructives, sans jugement infondé.

Quand établir un rapport d’étonnement ?

Le processus commence dès l’intégration des nouveaux employés dans l’entreprise. Durant les premiers jours, un formulaire appelé « note d’étonnement » peut leur être remis pour qu’ils puissent partager leurs premières impressions. Le rapport d’étonnement doit être remis au manager dans les semaines qui suivent l’intégration.

L’objectif et les avantages du rapport d’étonnement

Le rapport d’étonnement permet au manager de remettre en question la vie de l’entreprise pour assurer son développement. Il offre également la possibilité de repérer des idées innovantes et nouvelles. Pour le collaborateur, il permet d’évaluer son intégration et de consolider son lien avec la société qui l’a embauché. Il facilite également son intégration au sein des services.

Ce qu’il faut faire après la rédaction du rapport : présentation et analyse

Le rapport d’étonnement doit être suivi d’une présentation orale devant les managers et les Ressources Humaines. Cette présentation vise à améliorer le fonctionnement de l’entreprise et les conditions de travail des salariés. L’analyse du rapport d’étonnement permet aux salariés d’exprimer leur interprétation ou leur ressenti vis-à-vis de l’entreprise.

A qui s’adresse un rapport d’étonnement ?

Le rapport d’étonnement s’adresse à toute l’équipe des Ressources Humaines et au manager de l’entreprise. Ces professionnels sont en mesure de donner une analyse précise de la situation de l’entreprise grâce à leur expérience et leurs compétences.

Qui doit écrire un rapport d’étonnement ?

Le rapport d’étonnement doit être réalisé par tous les collaborateurs, dès leur intégration. Les alternants et les stagiaires peuvent également rédiger un rapport d’étonnement. Celui-ci permet également de déterminer certaines failles dans la communication et l’organisation de la société.

Rate this post

Partagez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.