fbpx

Importance de l’entretien des chariots élévateurs pour la manutention (84 caractères)

Déplier le sommaire Replier le sommaire

Comment détecter un dysfonctionnement du chariot élévateur ?

Les chariots élévateurs sont des outils essentiels dans le secteur du transport et de la manutention. Pour éviter les pannes et les accidents, il est important de les entretenir régulièrement. Une maintenance est recommandée après 250 heures d’utilisation, et un entretien plus poussé toutes les 2 000 heures. Mais en quoi est-ce si important et comment procéder ?

Identifier un dysfonctionnement du chariot élévateur

Après de longues heures d’utilisation, il est courant qu’un chariot élévateur tombe en panne. La première étape consiste à immobiliser le véhicule en le signalant clairement, afin d’éviter toute utilisation accidentelle.

Ensuite, il est nécessaire de faire appel à un professionnel qui dispose des connaissances et de l’équipement nécessaires pour effectuer les réparations. Certaines entreprises ont leur propre technicien en maintenance et réparation.

Le dysfonctionnement peut avoir différentes causes : électroniques, mécaniques, manque de carburant, etc. Le spécialiste utilise son ordinateur pour consulter le journal des erreurs et identifier l’origine de la panne. C’est ainsi qu’il peut procéder à la réparation nécessaire.

Dans certains cas, il peut être nécessaire de remplacer certaines pièces. Il est possible de trouver ces pièces auprès de spécialistes en ligne de vente de pièces détachées pour chariots élévateurs.

À lire Agence de relation presse spécialisée

Les conséquences d’un mauvais entretien des chariots élévateurs

Un manque d’entretien des chariots élévateurs peut avoir plusieurs conséquences. Il peut mettre en danger les employés en réduisant la sécurité et la fiabilité des machines, augmentant ainsi les risques d’accidents et compromettant l’environnement de travail.

Un manque d’entretien peut également entraîner une perte d’efficacité du matériel. Non seulement le chariot élévateur consommera plus de carburant, mais cela peut également nuire à la productivité de l’entreprise. Bien que l’entretien puisse prendre du temps et coûter de l’argent, le manque d’entretien peut être encore plus coûteux et dangereux à long terme.

En négligeant l’entretien, le chariot élévateur peut finir par être hors service. Les éléments non entretenus s’usent plus rapidement, ce qui nécessitera l’achat de nouveaux équipements coûteux. De plus, les dommages causés aux produits et aux biens peuvent entraîner des coûts d’exploitation supplémentaires, tels que les frais d’hospitalisation et de convalescence du personnel.

Conseils de sécurité pour les chariots élévateurs

En plus de l’inspection et de l’entretien des chariots élévateurs, il est important de les utiliser correctement pour éviter tout accident pour l’opérateur et les personnes aux alentours. Voici quelques précautions à prendre :

  • Établir et rappeler aux conducteurs la vitesse maximale à ne pas dépasser.
  • Rappeler aux employés de rester à l’écart de la trajectoire des chariots élévateurs.
  • Éviter de transporter des charges dépassant la limite de poids indiquée.
  • Mettre en place des signalisations et des marqueurs pour délimiter les zones couvertes par les chariots élévateurs.

Il est également recommandé aux conducteurs de suivre une formation pour apprendre les techniques de conduite appropriées.

Conseils pour maintenir votre chariot élévateur en bon état

L’entretien d’un chariot élévateur dépend de son type : diesel ou électrique.

Pour un chariot élévateur diesel, la maintenance consiste à remplacer les pièces usées, comme les filtres à air, carburant, huile, etc. Il est également important de vérifier régulièrement les freins, les roues, les chaînes et autres éléments de sécurité.

À lire Créer son entreprise à Dubaï : quelles étapes ?

Pour un chariot élévateur électrique, il est essentiel de s’assurer du bon fonctionnement de la batterie et du chargeur, qui sont la source d’alimentation de l’appareil. Il faut vérifier régulièrement le niveau d’électrolyte de la batterie et l’état des connexions.

Il est également recommandé de vérifier l’état du moteur, les niveaux de liquide de frein, la soupape des réducteurs, les roues et autres systèmes de sécurité. Les transpalettes électroniques nécessitent également des révisions périodiques et une maintenance planifiée.

Rate this post

Partagez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.