fbpx

Performances thermiques des fenêtres : point sur la RSE (100 caractères)

Déplier le sommaire Replier le sommaire

Principes de la RSE

De nombreuses entreprises ont pris des mesures pour réduire leur empreinte énergétique et démontrer leur engagement envers la protection de l’environnement et le développement de la collectivité. La Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) est une démarche adoptée pour témoigner de cet engagement. L’entreprise wicona.com/fr/fr est l’un des exemples d’entreprises qui privilégient la collaboration avec des partenaires soucieux de l’éthique professionnelle et du bien-être de leurs employés.

Cela implique également que les entreprises participent financièrement à des programmes sociaux tels que la participation des employés à des œuvres caritatives et environnementales. L’égalité entre les femmes et les hommes dans les postes de responsabilité et dans la direction est également un enjeu de la RSE.

La RSE appliquée aux performances thermiques des fenêtres

La construction de bâtiments à usage professionnel doit prendre en compte plusieurs paramètres pour optimiser leur performance énergétique et réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. Cela inclut les parois opaques et transparentes. Souvent, c’est la liaison entre les deux qui entraîne des pertes de chaleur.

Les fenêtres à rupture de pont thermique sont idéales pour lutter plus efficacement contre ce problème. Cependant, cela peut être complexe dans le cas d’immeubles de plusieurs étages avec plusieurs parois vitrées. Pour atteindre les performances thermiques requises, il est essentiel d’utiliser des fenêtres à double vitrage anti-réfléchissant pour éviter l’effet de serre et réduire la consommation d’énergie du bâtiment.

Les menuiseries en aluminium offrent également la possibilité d’augmenter les dimensions du clair de jour sans compromettre les performances thermiques globales.

À lire Holding : définition et rôle

La neutralité carbone appliquée à la production des fenêtres

L’engagement envers la RSE implique également l’adoption de mesures pour atteindre la neutralité carbone. La fabrication des fenêtres elle-même peut être une source importante d’émissions si elle n’est pas maîtrisée à toutes les étapes, de la matière première au produit final.

Les travaux de construction et d’installation des fenêtres, leur entretien et leur remplacement font partie de l’empreinte carbone, car ils font partie du cycle de vie du bâtiment. Ce cycle s’étend même jusqu’à la démolition du bâtiment et au recyclage des fenêtres et des autres matériaux.

La mise en œuvre d’une économie circulaire

Pour être en conformité avec la RSE, les entreprises de fabrication de fenêtres en aluminium privilégient l’économie circulaire pour réduire leur impact environnemental. Cela implique une utilisation intelligente et optimisée des ressources à toutes les étapes du cycle de vie du produit, ainsi que la réintroduction du produit en fin de vie dans le circuit selon le principe du « Cradle to Cradle ». Cela permet de réduire considérablement l’impact environnemental de l’entreprise.

Le développement durable dans la fabrication de fenêtres

L’utilisation de l’aluminium dans la fabrication des fenêtres s’inscrit dans une démarche de réduction de l’impact environnemental et de développement durable. En effet, l’aluminium est l’un des matériaux les plus sains, car il ne dégage pas de vapeurs toxiques même en cas d’incendie. De plus, il ne nécessite aucun entretien particulier. Il est essentiel que tous les produits utilisés proviennent de fournisseurs européens ou locaux pour éviter toute source de pollution dans la chaîne d’approvisionnement.

Le respect des normes et la déclaration environnementale de produit

Pour garantir que les fenêtres produites respectent les normes environnementales, il est important de se référer à la déclaration environnementale de produit (EPD). Cette déclaration fournit des informations détaillées sur la fenêtre produite, ainsi qu’un bilan des différentes étapes de production, des labels et normes de référence tels que l’ISO 14025 et l’ISO 21930 pour les produits de construction. La transparence de ces informations est essentielle pour encourager les consommateurs à choisir des produits sains ayant le moins d’impact possible sur l’environnement.

Rate this post

Partagez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.