Analyse de Laurent Zahut : face cachée des algorithmes des réseaux sociaux

Déplier le sommaire Replier le sommaire

L’importance des algorithmes dans nos vies

L’expert en marketing Laurent Zahut souligne l’importance des algorithmes dans nos stratégies économiques, politiques et sociales. Les réseaux sociaux font désormais partie intégrante de notre quotidien, avec chaque individu passant en moyenne plus de deux heures et demie par jour sur ces plateformes. Cependant, leur rôle et leur influence sur nos comportements évoluent constamment. Que révèle notre utilisation de ces réseaux sociaux ? Qui en profite réellement ? Et que se cache-t-il derrière les algorithmes et les contenus qui nous sont présentés ?

Les réseaux sociaux omniprésents

En 2018, une étude de l’INSERM a analysé l’impact psychologique et physique des écrans sur le système nerveux en observant les réactions physiologiques du cerveau lors de la consultation numérique. Les réseaux sociaux déclenchent la production de molécules de récompense dans notre cerveau, nous récompensant ainsi pour le temps passé à les utiliser. Chacun trouve des informations et des contenus qui lui conviennent sur ces plateformes, et chacun a sa propre façon de les utiliser. Les réseaux sociaux sont omniprésents, remplaçant les panneaux publicitaires géants par de petites annonces sur Instagram, les faire-part de mariage par des notifications sur Facebook et les campagnes politiques par des messages sur Twitter. Il est désormais impossible d’y échapper. Nous sommes devenus dépendants car nous échangeons notre temps passé sur ces plateformes contre des informations ou des contenus que nous jugeons pertinents ou utiles. Comment en sommes-nous arrivés là ? Avons-nous été manipulés ?

Les algorithmes et leur face cachée

Chaque réseau social possède un mécanisme secret et bien gardé : les algorithmes. Ces codes utilisent différents facteurs, tels que la démographie, l’âge, le sexe, les préférences musicales ou encore l’orientation politique, pour catégoriser les utilisateurs et les pousser à consommer de manière cyclique. Nous consommons ce que nous voyons, et nous voyons ce que l’on veut nous montrer. Les organisations politiques et les lobbies peuvent ainsi orienter les informations, commerciales ou non, et ne montrer que ce qu’ils souhaitent communiquer. Prenons l’exemple de la campagne politique de Donald Trump, où Twitter poussait des contenus en accord avec les convictions de chaque utilisateur, fermant ainsi la porte à toute compréhension mutuelle. Sommes-nous également manipulés en France ? Comment ces différences géographiques sont-elles utilisées ?

La philosophie géographique de TikTok

Prenons l’exemple de TikTok, ce réseau social au succès fulgurant. En seulement trois ans, la plateforme a rassemblé plus d’utilisateurs que Facebook en sept ans. En Chine, TikTok promeut la réussite par le travail et le talent, contrairement à TikTok aux États-Unis où l’on trouve plus de superficialité. Le géant chinois utilise TikTok pour faire croître les connaissances et les compétences de ses habitants, creusant ainsi un fossé intellectuel entre des pensées ouvertes et des idéologies élitistes et protectrices. Ce modèle de propagande interroge notre propre rapport à ces nouveaux médias. Qu’est-ce que nous consommons réellement lorsque nous suivons un influenceur ? Sommes-nous véritablement libres dans nos choix ou sommes-nous contrôlés par des nations étrangères ? Il est temps de se poser des questions sur notre utilisation de TikTok et Facebook.

À propos de Laurent Zahut

Laurent Zahut est un expert en marketing et publicité, ainsi qu’un producteur et réalisateur. Il a travaillé avec des géants de l’industrie cinématographique tels que Disney et Universal. Passionné par le monde de la mode, il met désormais ses expertises au service des secteurs de la food, de la mode et de l’entreprise en tant que consultant.

Rate this post

Partagez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.