Choix domiciliation SASU ?

Déplier le sommaire Replier le sommaire

La domiciliation pour une SASU

La domiciliation pour une SASU (Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle) est une étape incontournable lors de la création de ce type d’entreprise. Elle consiste à attribuer un siège social à la société, c’est-à-dire une adresse administrative et juridique qui sera utilisée pour toutes les démarches administratives et légales. Cette adresse doit figurer sur tous les documents officiels émis par la société, tels que les factures ou les contrats. La domiciliation permet également à la SASU d’être immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS), ce qui est obligatoire pour exercer une activité commerciale en France.

Les différentes options de domiciliation pour une SASU

Il existe plusieurs options pour domicilier une SASU :

1. Domicilier l’entreprise chez le dirigeant : cette solution est simple et économique, mais peut poser des problèmes si la vie professionnelle et personnelle se chevauchent.

2. Louer un local commercial ou un bureau : cette option offre plus de crédibilité auprès des clients et des partenaires, mais entraîne des coûts supplémentaires tels que le loyer et les charges.

3. Opter pour une société de domiciliation : ces entreprises proposent des services clés en main incluant une adresse prestigieuse, la réception du courrier et l’accès à des salles de réunion. Cette solution convient aux entrepreneurs souhaitant bénéficier d’une image professionnelle sans engager de frais importants.

À lire Assurance vie en 2020 : Serenipierre, toujours intéressant ?

4. Choisir un espace coworking ou un centre d’affaires : ces lieux offrent généralement une adresse attrayante ainsi que divers services tels que l’accueil téléphonique ou le secrétariat.

Les avantages de la domiciliation pour une SASU

La domiciliation pour une SASU présente plusieurs avantages :

  1. Une adresse prestigieuse et professionnelle : la domiciliation permet à l’entreprise de bénéficier d’une adresse qui renforce son image de marque auprès des clients et des partenaires.
  2. Une gestion administrative flexible : la réception du courrier et des colis est prise en charge par le prestataire de domiciliation, qui peut les réexpédier au domicile du dirigeant ou les mettre à disposition dans ses locaux. De plus, il est possible d’utiliser les services d’un centre d’affaires pour disposer ponctuellement d’un bureau équipé ou d’une salle de réunion.
  3. Une séparation entre vie professionnelle et vie personnelle : en domiciliant sa SASU, le dirigeant n’est pas obligé de divulguer son adresse personnelle sur les documents officiels, ce qui préserve sa confidentialité et limite les démarchages commerciaux indésirables.
  4. Un coût économiquement intéressant : la domiciliation est généralement moins coûteuse qu’une location classique de bureaux et ne nécessite pas un investissement initial important. De plus, elle évite les charges liées à l’entretien des locaux.
  5. Une obligation légale respectée : la législation française exige que les entreprises immatriculées au Registre du Commerce et des Sociétés disposent d’une adresse physique en France. La domiciliation permet de répondre à cette obligation tout en offrant flexibilité et praticité aux entrepreneurs.

Les obligations liées à la domiciliation d’une SASU

La domiciliation d’une SASU implique plusieurs obligations pour le dirigeant :

  • Choisir un siège social : il est obligatoire de choisir une adresse administrative et fiscale pour la SASU, qui sera mentionnée sur tous les documents officiels.
  • Choisir une option de domiciliation : le dirigeant peut choisir de domicilier sa SASU à son domicile personnel, dans un local commercial dédié ou auprès d’une société de domiciliation spécialisée.
  • Vérifier la légalité de la domiciliation chez le dirigeant : si la SASU est domiciliée chez le dirigeant, il est important de vérifier que cette option est autorisée par le bail du logement ou le règlement de copropriété.
  • Respecter les normes en cas de domiciliation dans un local commercial : si la SASU est domiciliée dans un local commercial, il faut se conformer aux normes relatives aux baux commerciaux et à la réglementation en vigueur concernant l’affectation du local.
  • Établir un contrat de domiciliation : quelle que soit l’option choisie, il est impératif de conclure un contrat écrit précisant les modalités et les conditions liées à la domiciliation.

Les documents nécessaires pour obtenir une domiciliation pour une SASU

Pour obtenir une domiciliation pour une SASU, il est nécessaire de fournir les documents suivants :

1. Un justificatif d’identité du représentant légal : une copie de la carte nationale d’identité, du passeport ou du titre de séjour en cours de validité.

2. Un justificatif de domicile personnel récent : une facture d’électricité, de gaz, d’eau ou un avis d’imposition datant de moins de trois mois.

3. Les statuts signés et paraphés : les statuts de la SASU doivent être rédigés, signés par les associés fondateurs et paraphés sur chaque page par le représentant légal.

À lire Daici Acquisition : l’allié essentiel pour acheter ou vendre une entreprise (92 caractères)

4. Le formulaire M0 complété et signé : ce formulaire permet la déclaration officielle de la création de la SASU auprès des services fiscaux et sociaux.

5. Le règlement des frais de domiciliation : les frais liés à la prestation de domiciliation choisie doivent être réglés selon le type et la durée du contrat.

6. Une attestation sur l’honneur : parfois, il peut être demandé une attestation certifiant que le représentant légal n’est pas frappé d’une interdiction légale concernant la gestion ou la direction d’une entreprise.

Rate this post

Partagez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.