Conférencier : formation pro ou autoformation ?

Déplier le sommaire Replier le sommaire

Le métier de conférencier en France

En France, le métier de conférencier est encore peu connu, mais il s’est développé et professionnalisé en quelques années. Si l’expérience est essentielle, la formation peut vous aider à acquérir les connaissances et les techniques nécessaires pour devenir un conférencier professionnel.

Le rôle et les missions d’un conférencier

Le métier de conférencier est moins connu en France qu’aux États-Unis, où il a évolué depuis les années 1970. Avant de devenir un maître de cérémonie et de surmonter sa peur de parler en public, il est essentiel de comprendre le rôle d’un conférencier. En tant qu’expert dans son domaine, un conférencier professionnel travaille au service de différents clients pour transmettre un message unifié et stimulant à son public. Par exemple, il peut intervenir lors de séminaires d’entreprise pour motiver les employés ou lors d’événements clés de la vie d’une entreprise pour mobiliser les collaborateurs autour d’un nouveau projet.

Les qualités nécessaires pour devenir conférencier

La principale qualité d’un conférencier est de savoir captiver l’attention de son auditoire. Cette maîtrise de l’art de parler en public repose sur différentes techniques rhétoriques, telles que la capacité à structurer son message, à utiliser sa voix de manière efficace et à adopter des gestes et des postures qui renforcent le discours. Un conférencier doit également être un véritable acteur, capable d’étudier sérieusement son texte, de le répéter et de l’improviser si nécessaire. Il doit également avoir un sens de la persuasion développé et être capable de convaincre et d’amener le public à lui.

Les études pour devenir conférencier

Il n’existe pas de formation initiale spécifique pour devenir conférencier. Parmi ceux qui exercent ce métier, on retrouve souvent d’anciens sportifs de haut niveau, des personnalités médiatiques ou d’anciens politiques. De nombreuses personnes issues du monde de l’entreprise travaillent également comme conférenciers professionnels, en acquérant une expertise dans leur domaine et en étant capables de se transformer dans d’autres univers. Pour soutenir le projet de devenir conférencier, certaines pistes de recherche peuvent être envisagées, comme des formations de niveau doctorat en école de commerce ou en formation technique, ou des diplômes en sciences sociales, en sciences humaines ou en psychologie.

L’autoformation pour devenir conférencier

Il est également possible de se former soi-même pour devenir conférencier. Cette forme d’autoformation consiste à travailler son discours en le structurant de manière efficace, à maîtriser les prises de parole en public en contrôlant son stress et en développant sa confiance, et à s’inspirer d’autres conférenciers professionnels pour apprendre de leurs techniques.

Rate this post

Partagez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.