fbpx

Hôtels : 10 clichés de rédaction de contenu à éviter

Déplier le sommaire Replier le sommaire

Les clichés dans le secteur de l’hôtellerie et du voyage

Il est courant de trouver des clichés dans le secteur de l’hôtellerie et du voyage, que ce soit sur les sites web, les blogs ou les brochures. Les expressions telles que « joyau caché » ou « secret le mieux gardé » sont souvent utilisées, mais elles manquent d’originalité et rendent le texte fade et oubliable.

Il est important de saisir l’opportunité d’engager le public, de fournir des informations utiles et inspirantes, et de démontrer son expertise dans la région. Il est donc essentiel d’éviter d’ennuyer les clients potentiels avec un langage édulcoré et insipide. Dans un précédent article, nous avons déjà énuméré 10 clichés à éviter pour les spécialistes du marketing hôtelier, mais il en existe bien d’autres. Voici donc 10 autres phrases prévisibles à éviter.

1. Utiliser les mots « niché » ou « perché »

Il est fréquent que l’industrie hôtelière évite le langage clair et simple en utilisant des mots comme « niché » ou « perché » pour décrire la situation d’un hôtel. Cependant, il est important de rester précis. Si votre hôtel est réellement situé au-dessus ou au bord d’une parcelle de terrain surélevée, alors « perché » est approprié. De même, si le bâtiment est partiellement caché par des vignes ou de la végétation, « niché » peut être utilisé. Dans les autres cas, il vaut mieux éviter ces mots.

2. Éviter l’expression « joyau caché »

Avant d’utiliser cette expression, il est important de se demander si votre hôtel est réellement « caché » et s’il peut être qualifié de « joyau ». Si les clients trouvent facilement votre hôtel, cela signifie probablement que l’expression ne s’applique pas. De plus, ces mots sont tellement utilisés qu’ils ne suscitent plus l’attention des lecteurs. Il est préférable de trouver une autre façon de décrire précisément ce que vous voulez dire.

3. Éviter l’expression « un riche patrimoine »

Cette expression est trop vague et simpliste. Un « riche héritage » peut s’appliquer à presque tout et manque de précision. Même si vous ne voulez pas entrer dans les détails historiques de la région, il est possible d’utiliser des termes plus spécifiques pour évoquer des images plus fortes. Par exemple, au lieu de parler d’un « riche patrimoine » à Manchester, on pourrait parler d’un « paysage urbain assemblé par l’industrie », ou à Saint-Sébastien, on pourrait parler d’un endroit où « la gastronomie est un droit de naissance ».

À lire Marketing de réseau 2022 : pourquoi le faire ?

4. Éviter l’expression « destiné à tous »

Il est important de reconnaître que votre hôtel a une cible démographique clé et qu’il ne peut pas plaire à tout le monde. Par exemple, un hôtel-boutique branché dans le Soho londonien peut plaire aux amateurs de plein air, mais il ne leur offrira pas autant d’activités qu’un centre de villégiature sauvage en Alaska. Plutôt que d’essayer de plaire à tout le monde, il est préférable d’écrire pour les personnes les plus susceptibles de séjourner chez vous, que ce soit des familles ou des voyageurs d’affaires.

5. Trouver un autre mot que « animé »

Le mot « animé » est souvent utilisé pour décrire des villes, des marchés ou des places. Bien que ce terme puisse être approprié pour décrire un endroit bondé et animé, il est cependant banal et difficilement justifiable. Il est préférable de trouver une manière plus intelligente de transmettre votre message. Par exemple, on pourrait décrire une place de ville remplie de touristes comme étant « bourrée de visiteurs ».

6. Éviter les comparaisons avec « le prochain » ou « le nouveau »

Les comparaisons avec des villes ou des régions célèbres sont trompeuses et fausses. Chaque endroit a sa propre identité distincte et les visiteurs potentiels préfèrent connaître ce qui rend l’endroit unique plutôt que ce qui le rend familier.

7. Choisir des détails plus concrets que « vibrant »

Le mot « vibrant » est souvent surutilisé. Il est préférable de choisir des détails plus concrets pour décrire ce qui rend la région si dynamique. Est-ce la diversité des gens, la jeunesse de la population ou le rythme de vie effréné ? De plus, il existe d’autres mots tels que « fougueux », « vif » ou « dynamique » qui pourraient être utilisés à la place.

8. Éviter les expressions comme « le temps a oublié »

Les expressions telles que « le village que le temps a oublié » ou « la plage que le temps a oubliée » sont devenues clichées. Il est préférable de trouver des expressions plus originales pour décrire un lieu.

9. Trouver un autre mot que « bol d’air »

Le mot « bol d’air » est souvent utilisé pour décrire une expérience qui suscite une réaction physique. Cependant, son utilisation excessive a rendu ce terme banal et sans impact. Il est préférable de trouver un mot plus puissant pour décrire une telle expérience.

10. Éviter l’expression « sortez de votre zone de confort »

Il est impossible de savoir quelle est la zone de confort de vos invités. Il est donc préférable d’éviter cette expression et de se concentrer sur les avantages et les expériences uniques que votre hôtel peut offrir.

À lire Importance de la satisfaction client : 6 raisons

Rate this post

Partagez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.