L’épargne responsable : définition et explication

Déplier le sommaire Replier le sommaire

Un placement responsable : qu’est-ce que c’est ?

Si vous souhaitez constituer une épargne tout en valorisant votre patrimoine, il est possible de réaliser un placement responsable en accord avec vos valeurs environnementales et sociales. Ce type de placement a un double objectif : se constituer un capital et contribuer à une économie responsable. De plus en plus de personnes sont séduites par ce concept pour faire face aux enjeux sociaux et climatiques. Mais en quoi consiste exactement un placement responsable et comment fonctionne-t-il ?

Un placement responsable : définition

Un placement responsable est un investissement financier qui a des impacts positifs pour la société. Il ne vise pas uniquement un rendement financier, mais intègre également des objectifs éthiques.

Ces solutions de placement responsable visent à soutenir financièrement des actions en faveur de l’environnement, du changement climatique, de la lutte contre la pollution, de la préservation de la biodiversité, etc. Elles ont également pour objectif de soutenir le développement économique et local de la société. Elles mettent l’accent sur des aspects tels que le respect des conditions de travail, des droits humains et l’égalité des sexes.

Un placement responsable implique une utilisation de l’argent d’une manière nouvelle. Il peut s’agir d’un placement financier ou d’une nouvelle façon de dépenser, en tenant compte en permanence des objectifs éthiques.

épargne responsable

À lire Assurance vie en 2020 : Serenipierre, toujours intéressant ?

Les différentes formes de placement responsable

L’Investissement Socialement Responsable (ISR) se présente sous différentes formes. En plus des critères financiers, il prend également en compte les critères extra-financiers ESG (Environnement, Social et Gouvernance).

L’épargne responsable peut être investie dans divers instruments financiers, tels que des fonds obligataires, des actions ou des fonds monétaires. Elle peut également être placée dans un Plan d’Épargne en Actions (PEA) ou dans un contrat d’assurance-vie. Chaque investissement doit inclure un portefeuille diversifié et solide, adapté à votre profil de risque, à votre budget et à vos projets. Il existe deux formes de placements responsables.

Le placement de partage

Le placement de partage consiste à faire des dons à une association de votre choix, avec un versement d’au moins 25 % des revenus. Il peut s’agir d’un placement dans des fonds communs, un livret d’épargne ou une assurance-vie. Ces dons bénéficient d’une réduction d’impôt sur le revenu de 66 %, voire 75 % s’il s’agit d’un don destiné à aider les plus démunis, tels que l’aide alimentaire, les soins de santé, l’hébergement, etc.

Le placement d’investissement solidaire

Il s’agit de l’épargne investie soit dans une association, soit dans une entreprise, dans un but environnemental ou social. L’investissement solidaire peut prendre deux formes distinctes : soit à travers des fonds solidaires qui financent à la fois un projet solidaire et un placement financier classique, soit en souscrivant directement au capital.

Quels produits d’épargne responsable choisir ?

Avant d’investir dans une économie responsable, il est important de choisir un placement durable. Il existe plusieurs solutions d’épargne responsable intéressantes pour les investisseurs.

Le livret responsable

Le livret responsable est considéré comme une solution d’épargne efficace et simple. Comparé à un livret d’épargne classique, il ne présente aucun risque et ne nécessite aucun frais d’ouverture.

La particularité d’un livret responsable est sa flexibilité et sa disponibilité. Vous pouvez l’alimenter ponctuellement ou régulièrement en fonction de vos possibilités. Vous pouvez retirer votre argent à tout moment sans obligation de clôture ou demande d’autorisation.

À lire Daici Acquisition : l’allié essentiel pour acheter ou vendre une entreprise (92 caractères)

L’un des principaux avantages de ce type de placement est son taux d’intérêt déjà fixé dans le contrat. Les intérêts sont capitalisés à la fin de chaque période et génèrent à leur tour d’autres intérêts. Toutefois, il est important de noter que les taux d’intérêt peuvent être révisés chaque année.

L’argent versé dans un livret responsable est généralement destiné à un investissement responsable prédéfini. L’objectif doit être clairement stipulé dans le contrat, par exemple pour financer des crédits auto ou favoriser l’accès à la mobilité.

Le compte à terme

Le compte à terme est considéré comme plus rentable que le livret responsable. Il s’agit d’une solution de placement intéressante. Vous ouvrez un compte responsable en y plaçant une somme d’argent qui sera bloquée pendant une période définie. Vous ne pouvez alimenter votre compte qu’une seule fois. Un taux d’intérêt est fixé dans le contrat d’ouverture. À la fin de la durée convenue, vous récupérez votre capital avec tous les intérêts.

Tout comme le livret d’épargne, ce placement a un objectif précis, qui peut être le financement d’un projet environnemental, social ou humanitaire. En investissant dans un compte responsable, vous contribuez à aider les autres et à protéger l’environnement, tout en réalisant des économies. Le compte responsable est une opportunité intéressante si vous souhaitez faire fructifier votre argent tout en réalisant une bonne action.

L’assurance-vie

L’assurance-vie est un type d’épargne responsable à risque modéré. Il s’agit d’un plan d’épargne très populaire en France. Son objectif principal est d’épargner une somme qui reviendra à un bénéficiaire prédéfini en cas de décès du souscripteur. L’assurance-vie peut être monosupport ou multisupport.

Le monosupport ne vous permet pas de choisir vos placements. Vous investissez dans un fonds en euros avec un taux de garantie minimum. Le multisupport vous permet en revanche d’investir dans plusieurs fonds avec des niveaux de risque différents. Il peut s’agir d’un fonds d’actions, d’une part dans une entreprise, d’une unité de compte, etc. Avec une assurance-vie multisupport, vous avez la possibilité de faire un placement dans un fond responsable ou solidaire.

La fiscalité de l’assurance-vie est réglementée en fonction des contrats et des conditions de sortie. Le rendement moyen est généralement plus élevé qu’avec un fonds en unités de compte. Il existe donc de nombreux produits à adopter avec l’épargne solidaire. Celle-ci peut être un moyen de soutenir l’environnement tout en réalisant un placement financier intéressant.

À lire Changements climatiques et capitalisme : bouleversements à venir

Comment choisir son épargne responsable ?

L’investissement responsable permet de choisir son épargne en fonction de différents critères. Deux labels caractérisent l’épargne responsable :

  • le label ISR ;
  • le label Greenfin.

Cette démarche ISR se développe au sein des organismes financiers, qui proposent de nombreux fonds utilisés pour différents types d’épargne tels que le livret responsable, l’épargne salariale ou encore l’assurance-vie. La loi Pacte prévoit même que les contrats multisupports auront 3 comptes, dont le compte solidaire, à partir de 2022.

Lors d’une épargne responsable, vous devez définir sur quel type de fonds vous investissez. Il existe plusieurs types de fonds d’investissement responsable, tels que des fonds basés sur des critères ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance), des fonds verts (énergies renouvelables, eau, etc.) et des fonds d’exclusion basés sur des critères éthiques pour les entreprises dont l’activité est jugée dangereuse (nucléaire, alcool, OGM, etc.).

Il est important de vous faire accompagner par votre banque pour choisir le bon investissement pour votre épargne responsable.

Rate this post

Partagez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.