Prévention des violations de données : 7 solutions pour former votre personnel

Déplier le sommaire Replier le sommaire

Prévention des violations de données : sept solutions pour protéger votre entreprise

De nos jours, toutes les entreprises, quel que soit leur secteur d’activité, sont susceptibles de subir des violations de données. En effet, elles stockent de nombreuses informations numériques qui peuvent être vulnérables en fonction des mesures de sécurité mises en place. Les statistiques montrent d’ailleurs une augmentation du nombre de violations de données touchant tous les secteurs.

1. Mettre en place des mesures de sécurité pour les appareils

Les ordinateurs portables, les tablettes et les smartphones fournis par l’entreprise sont très appréciés des employés car ils facilitent leur travail. Cependant, il est important de veiller à ce que ces appareils soient utilisés de manière sécurisée. Ainsi, il est recommandé de les protéger avec un mot de passe et de ne pas les laisser à la vue de tous dans les véhicules ou dans des endroits non sécurisés.

2. Adopter des protocoles de mot de passe solides

L’utilisation de mots de passe sur tous les appareils, même ceux qui restent au bureau, est essentielle pour garantir la sécurité des systèmes de l’entreprise. Il est donc important de mettre en place une politique concernant les mots de passe, en définissant notamment leur longueur minimale et en recommandant de les changer régulièrement.

3. Sensibiliser aux outils de sécurité réseau

Il est primordial que les employés connaissent les outils de sécurité mis en place pour protéger le réseau de l’entreprise. Les pare-feu, les VPN, le cryptage des données et les tests de pénétration font partie des mesures de sécurité à disposition. Les employés doivent être informés de l’existence et du fonctionnement de ces outils afin de s’assurer de leur bon déploiement.

4. Mettre à jour régulièrement les logiciels de sécurité

Les logiciels de sécurité doivent être maintenus à jour en installant les mises à jour disponibles. Ces mises à jour corrigent généralement les failles et les vulnérabilités, rendant ainsi les systèmes moins susceptibles d’être piratés ou infiltrés. Il est donc recommandé d’intégrer cette pratique dans la politique de l’entreprise.

À lire Hopwork : la startup propulse les freelances

5. Limiter l’accès aux données sensibles

Les données sensibles, telles que les informations privées des clients, ne devraient pas être accessibles à un trop grand nombre de personnes. Il est donc conseillé de limiter l’accès aux serveurs et aux ordinateurs de l’entreprise en verrouillant les portes lorsque cela est nécessaire et en demandant aux visiteurs de s’identifier avant d’accéder aux zones sensibles.

6. Effectuer un tri régulier des données et des appareils

Il est souvent inutile de conserver une grande quantité de données obsolètes. Il est donc recommandé de procéder régulièrement à une purge des données, que ce soit celles des anciens employés ou des anciens clients. De plus, avec l’évolution technologique, il peut être nécessaire de se débarrasser des anciens appareils avant de passer aux nouveaux. Une politique de gestion de l’élimination des données et des appareils obsolètes doit être établie et les employés doivent être informés et incités à la suivre pour éviter toute violation de données.

7. Sensibiliser aux escroqueries par hameçonnage

Les escroqueries par hameçonnage demeurent courantes, y compris dans le monde des affaires. Il est donc essentiel de rappeler aux employés d’être vigilants face aux liens suspects et de ne pas cliquer dessus sans les avoir préalablement vérifiés. Il est recommandé de demander aux employés de contacter l’expéditeur pour vérifier l’authenticité du message avant de cliquer sur un lien.

Rate this post

Partagez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.